Joanne Le Goff tisse des liens entre design épuré et travail de la matière. Elle propose un rapport ludique aux objets qui nous entourent.

– BIOGRAPHIE –

joanne@kaleidosco.fr

Originaire de la région parisienne, Joanne débute le verre en 2006 par la peinture sur verre dans la FCIL du Lycée Lucas de Nehou où elle découvre le vitrail. C’est ensuite à l’ENSAAMA, qu’elle perfectionne ses savoir-faire de vitrailliste et obtient son Diplôme des Métiers d’Art. Mais c’est l’apprentissage du soufflage de verre au CERFAV (Centre Européen de Recherches et Formation aux Arts Verriers) en Créateur Verrier qui va lui permettre de combiner le design et le graphisme et la conduira jusqu’en Angleterre pour découvrir et travailler avec Stuart Akroyd.

Après une troisième année de formation au CERFAV, en Concepteur Créateur, elle s’associe à quatre autres créatrices, Charlotte Betting, Angèle Paris, Claire Lange et Lucie Roy. Et en septembre 2016, elles s’installent à Favières, et créent un atelier mutualisé KALÉIDOSCO, pour combiner leurs savoir-faire et leur créativité permettant une multitude de possibilités.

– CRÉATIONS –

– MAISON –

– Boitenlien –

Par Joanne Le Goff

  • Boitenlien, verre et feutre
Boitenlien vous propose de combiner les notions de rangement, de décoration et de jeu.

– Munis de petites cellules de feutre qui s’accrochent les unes aux autres, vous pouvez créer l’architecture de votre motif, envahir la totalité du mur de votre salon, ou vous restreindre à un petit espace.

– Dans ce réseau de feutre, placez maintenant à votre guise les boîtes en verre. A vous de jouer sur la combinaison des couleurs et la taille des boîtes pour donner vie à votre motif. Le verre en lumière viendra habiller votre pièce de reflets chatoyants.

– On range! Boitenlien accueille vos objets précieux, vos collections, vos plantes d’intérieur et votre imaginaire.

Boitenlien vous propose de combiner les notions de rangement, de décoration et de jeu.

– Munis de petites cellules de feutre qui s’accrochent les unes aux autres, vous pouvez créer l’architecture de votre motif, envahir la totalité du mur de votre salon, ou vous restreindre à un petit espace.

– Dans ce réseau de feutre, placez maintenant à votre guise les boîtes en verre. A vous de jouer sur la combinaison des couleurs et la taille des boîtes pour donner vie à votre motif. Le verre en lumière viendra habiller votre pièce de reflets chatoyants.

– On range! Boitenlien accueille vos objets précieux, vos collections, vos plantes d’intérieur et votre imaginaire.

  • Boitenlien, verre et feutre

– Boitenfil –

Par Joanne Le Goff

  • Boitenfil, version filet, verre et élastique
VERSION FILET
Dans un filet élastisque ou une tige de corde, suspendez les boites en verre.

A vous de jouer sur la combinaison des couleurs et la taille des boites pour donner vie à votre motif. Le verre en lumière viendra habiller votre pièce de reflets chatoyants.
On range! Boitenlien accueille vos objets précieux, vos collections, vos plantes d’intérieur et votre imaginaire.

Une devise : « des réceptacles pour ranger, des fils pour suspendre, des couleurs et des matières pour décorer. »

Boitenfil saura créer l’originalité dans votre intérieur en s’accrochant au mur pour décorer une paroi, ou en suspension au plafond, grâce à un simple crochet.

VERSION FILET
Dans un filet élastisque ou une tige de corde, suspendez les boites en verre.

A vous de jouer sur la combinaison des couleurs et la taille des boites pour donner vie à votre motif. Le verre en lumière viendra habiller votre pièce de reflets chatoyants.
On range! Boitenlien accueille vos objets précieux, vos collections, vos plantes d’intérieur et votre imaginaire.

Une devise : « des réceptacles pour ranger, des fils pour suspendre, des couleurs et des matières pour décorer. »

Boitenfil saura créer l’originalité dans votre intérieur en s’accrochant au mur pour décorer une paroi, ou en suspension au plafond, grâce à un simple crochet.

  • Boitenfil, version filet, verre et élastique
  • Boitenfil, version tige, verre, élastique et corde
VERSION TIGE
Dans un filet élastisque ou une tige de corde, suspendez les boites en verre.

A vous de jouer sur la combinaison des couleurs et la taille des boites pour donner vie à votre motif. Le verre en lumière viendra habiller votre pièce de reflets chatoyants.
On range! Boitenlien accueille vos objets précieux, vos collections, vos plantes d’intérieur et votre imaginaire.

Une devise : « des réceptacles pour ranger, des fils pour suspendre, des couleurs et des matières pour décorer. »

Boitenfil saura créer l’originalité dans votre intérieur en s’accrochant au mur pour décorer une paroi, ou en suspension au plafond, grâce à un simple crochet.

VERSION TIGE
Dans un filet élastisque ou une tige de corde, suspendez les boites en verre.

A vous de jouer sur la combinaison des couleurs et la taille des boites pour donner vie à votre motif. Le verre en lumière viendra habiller votre pièce de reflets chatoyants.
On range! Boitenlien accueille vos objets précieux, vos collections, vos plantes d’intérieur et votre imaginaire.

Une devise : « des réceptacles pour ranger, des fils pour suspendre, des couleurs et des matières pour décorer. »

Boitenfil saura créer l’originalité dans votre intérieur en s’accrochant au mur pour décorer une paroi, ou en suspension au plafond, grâce à un simple crochet.

  • Boitenfil, version tige, verre, élastique et corde

– Viens dans mes bras –

Par Joanne Le Goff

  • Viens dans mes bras, contenant à poser sur le corps, verre soufflé à la canne et murrhine en fritte. crédit photo François Golfier, 2013
Viens dans mes bras est une série d’objets proposant une nouvelle façon d’utiliser notre vaisselle, de réinventer notre manière de manger.
L’utilisateur est invité à manger sans table, le corps devenant support du récipient.

Avec des formes arrondies, l’objet englobe une partie de notre corps afin de nous sentir contenu à l’intérieur, de nous sentir préservés, et ainsi faire écho aux bras d’une mère.
En effet, nous touchons avec chaque partie du corps et le toucher est un sens très développé et primordial au moment de l’enfance.
Moment où se développe le sens du toucher et où l’on enregistre une multitude de sensations.

Suivant la posture dans laquelle nous sommes, cet objet vient se blottir contre son cou, s’étaler sur ses cuisses, englober son genou, s’accrocher à son bras…

Le corps et la main touchent l’objet mais l’objet touche également le corps. Ici le rapport qu’entretient le touchant et le touché est réciproque.

Viens dans mes bras est une série d’objets proposant une nouvelle façon d’utiliser notre vaisselle, de réinventer notre manière de manger.
L’utilisateur est invité à manger sans table, le corps devenant support du récipient.

Avec des formes arrondies, l’objet englobe une partie de notre corps afin de nous sentir contenu à l’intérieur, de nous sentir préservés, et ainsi faire écho aux bras d’une mère.
En effet, nous touchons avec chaque partie du corps et le toucher est un sens très développé et primordial au moment de l’enfance.
Moment où se développe le sens du toucher et où l’on enregistre une multitude de sensations.

Suivant la posture dans laquelle nous sommes, cet objet vient se blottir contre son cou, s’étaler sur ses cuisses, englober son genou, s’accrocher à son bras…

Le corps et la main touchent l’objet mais l’objet touche également le corps. Ici le rapport qu’entretient le touchant et le touché est réciproque.

  • Viens dans mes bras, contenant à poser sur le corps, verre soufflé à la canne et murrhine en fritte. crédit photo François Golfier, 2013

– CRÉATIONS –

– ART –

– Morceaux de mémoire –

Par Joanne Le Goff

  • Morceaux de mémoire, verre cassé et verres soufflés à la canne, sablés, gravés, dentelle, mise en scène, portrait. Crédit photo : François Golfier, 2013
« Morceaux de mémoire » est né du besoin de conserver un verre à pied cassé, hérité de mes grands-parents. En effet, Il fait écho à mon histoire personnelle celle de mes grands-parents qu’il n’ont pas pu me transmettre puisque je les ai à peine connu. Mais .pour garder leur histoire en mémoire, il me faut garder ce verre même cassé.

Pourtant à l’origine ce verre ne détient qu’une valeur d’usage de part sa fabrication, mais aussi puisqu’il est issu d’une fabrication industrielle:
créé par la cristallerie d’Arques, nommé « Versailles », il est l’un des premiers verres issus d’une fabrication industrielle, soufflé par des machines en soufflé-pressé.
Mais le buvant étant ici cassé, son usage n’est plus possible, il ne représente plus qu’une valeur sentimentale à mes yeux.
Le souhait de conserver ce verre illustre donc un certain héritage éthique.

Ici, je me positionne en tant que « créatrice d’objets », et je suis donc amenée à recréer ma famille fictive à partir de mes ascendants, qui sont ceux qui justifient ce que je suis.
Je deviens mes grands-parents, en me mettant à leur place, je constitue ma propre famille mais surtout je me constitue moi-même.

« Morceaux de mémoire » est né du besoin de conserver un verre à pied cassé, hérité de mes grands-parents. En effet, Il fait écho à mon histoire personnelle celle de mes grands-parents qu’il n’ont pas pu me transmettre puisque je les ai à peine connu. Mais .pour garder leur histoire en mémoire, il me faut garder ce verre même cassé.

Pourtant à l’origine ce verre ne détient qu’une valeur d’usage de part sa fabrication, mais aussi puisqu’il est issu d’une fabrication industrielle:
créé par la cristallerie d’Arques, nommé « Versailles », il est l’un des premiers verres issus d’une fabrication industrielle, soufflé par des machines en soufflé-pressé.
Mais le buvant étant ici cassé, son usage n’est plus possible, il ne représente plus qu’une valeur sentimentale à mes yeux.
Le souhait de conserver ce verre illustre donc un certain héritage éthique.

Ici, je me positionne en tant que « créatrice d’objets », et je suis donc amenée à recréer ma famille fictive à partir de mes ascendants, qui sont ceux qui justifient ce que je suis.
Je deviens mes grands-parents, en me mettant à leur place, je constitue ma propre famille mais surtout je me constitue moi-même.

  • Morceaux de mémoire, verre cassé et verres soufflés à la canne, sablés, gravés, dentelle, mise en scène, portrait. Crédit photo : François Golfier, 2013